Redirection.


Aventure pro, Crochet, Journal / mardi, mars 26th, 2019

Je vous ai parlé plusieurs fois d’un article regroupant mes projets en cours, et je procrastine allègrement sur le fait de l’écrire, du moins jusqu’à aujourd’hui. En fait je crois que je traine la patte car ça me met face au fait que des choses sont en stand-by/non terminées, et je n’aime pas ça.

Ca me renvoie au fait que j’ai tendance à laisser pas mal de choses en plan et cette une idée qui n’est pas du tout confortable pour moi. Un truc du genre : “Tu ne finis jamais rien… Tu ne vas jamais au bout… Tu n’es pas quelqu’un qui réussit ce qu’elle entreprend…”

Sauf qu’en prenant les choses sous un autre angle, je me suis dit que ce serait un bon moyen de voir pourquoi je me détourne de certains projets ou que je traine à les terminer.
Il apparait que la solution est en fait fort simple : ceux que je ne termine pas sont ceux que je choisis pour de mauvaises raisons, autrement dit : ils ne me font pas vibrer à 100%.

Quand ça n’est pas un vrai “FUCK YES!” et que je m’y mets pour de raisons rationnelles du genre “ça se vendra mieux, le rapport prix des matières premières/prix de vente est plus intéressant, etc”, eh ben au bout d’un moment je m’en lasse et je mets une éternité à les terminer, quand je n’abandonne pas carrément.

Où je veux en venir avec ça? Quel est le lien avec mes projets en cours? J’y viens 😉

Tu te souviens qu’au départ de cette nouvelle aventure qu’est Un matin d’Octobre j’avais décidé de créer des plaids et des coussins en crochet.
[Là je suis en train de me dire que je ne suis même pas sûre d’avoir clairement communiqué là dessus… Note pour moi même: tout te raconter depuis le début dans un prochain article, le pourquoi du comment, tout ça, tout ça…]

Donc, des plaids et des coussins.

Sauf qu’entre temps, je me suis rendue compte que faire des plaids c’est long, très-très-long. Enfin non je le savais, mais disons que je l’ai intégré et que ça a fini par faire sens.
Alors certes le final est super jouissif, j’adore le résultat en lui-même, d’avoir réussi à produire un tel “objet”.
J’aime d’amour celui que j’ai décidé de garder pour moi et chaque fois que je le vois je réalise à peine que c’est moi qui l’ai fait.
Mais, en parallèle j’ai fini par me rendre compte, et assumer, le fait que j’aime que les choses changent souvent, que les projets s’enchainent vite. J’aime le renouvellement, tester de nouvelles laines/couleurs/modèles encore et encore.
Du coup t’imagines bien que c’est difficilement compatible avec des créations qui s’inscrivent dans la durée comme les plaids.

C’est donc pour ça que j’ai décidé désormais de me concentrer sur la création des coussins, tu as sans doute pu voir que j’ai partagé pas mal de nouveaux modèles ces derniers temps. C’est aussi un processus qui prend du temps mais qui me correspond mieux, qui m’offre plus de liberté.
Je vais donc terminer les deux projets au long court qui s’éternisent, à savoir un plaid et une couverture de bébé que tu peux voir juste en dessous.

Et suite à ça, je serais à 100% sur la réalisation de coussins.
J’ai d’ailleurs fait une nouvelle commande de laines avec plein de jolies couleurs que j’ai hâte de vous montrer. #impatience

Là, je viens tout juste de finir la pelote bleue que vous aviez pu voir passer dans le sondage “jaune vs bleu”, le résultat est vraiment top, je vous montre ça dès que j’ai refais mon stock de garniture/coussin vierge pour finir de l’assembler. En attendant voici un petit aperçu du dégradé de bleu et des prochaines pelotes que je vais utiliser.

A très vite pour retrouver l’histoire de la création d’Un matin d’Octobre, ou toutes autres reflexions sur mon avancement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.