Baby steps.


Journal / jeudi, janvier 31st, 2019

Il y a des jours où s’en savoir pourquoi ton cerveau fait un pas de côté et te permet de voir là où tu t’améliores, là où tu progresses, et on va pas se mentir c’est plutôt jouissif comme sensation.

Peut-être que jour après jours je porte plus mon attention sur ce que je fais et comment je le fais… Peu importe les faits sont là, des choses changent, petit à petit tout en douceur et c’est super encourageant.
Certains trouveront ça dérisoire, moi ça me réjouit. #satisfactionpersonnelle

Exemple concret de ce que je raconte :
Je me suis inscrite à un stage de 3 jours à Lyon, j’hésitais un peu à cause du prix mais au fond de moi je savais que ça serait vraiment bien d’y être et que pour le coup je vais surement faire un pas de géant grâce à ça.
Du coup hop ! Sans réfléchir je demande sur le groupe Facebook si quelqu’un pourrait me parrainer, 2 min après : réponse positive > BIM ! 100€ de réduction.
Ça parait con hein, mais je suis pas du genre à demander de l’aide. Avant je me serais sûrement inscrite dans tous les cas et payé le prix fort. Là petit à petit mon cerveau intègre que tant que tu ne demandes rien tu ne risques pas de recevoir grand-chose. En plus là il s’agit d’argent, autant dire que niveau conditionnements et croyances limitantes on est dans le Top 3 du blocage inconscient, limite le Top 1 tout court.
Du coup j’ai continué sur ma lancée, et j’ai carrément demandé à une personne du groupe qui est déjà sur place, que je ne connais ni d’Eve ni d’Adam, mais que je croise ici et là sur Internet à travers des articles et sa newsletter, si elle ne voulait pas venir elle aussi.
(en vrai une part de moi la trouve vraiment cool et à envie de devenir sa pote ahah ^^’ / Si tu veux la découvrir c’est par là )
Après quelques messages et une nuit de réflexion elle accepte, BIM ! bis.
Parce qu’il faut savoir que je suis quelqu’un d’introvertie, donc entamer le dialogue de but en blanc c’est pas vraiment un truc que je maîtrise. Autant dire que là je suis surprise moi-même.
Mais du coup je suis super contente ce stage va vraiment être cool avec toutes les chouettes personnes qui y participent et interviennent.
*Danse de la joie*

C’est un peu comme si la peur et l’appréhension de suivre mes envies commençaient à se diluer petit à petit. Je vais enfin chercher ce que je veux.
J’ai hâte de voir ce que me réserve la suite et quels nouveaux petits pas en avant je vais bien pouvoir faire.

(Photo de couverture by me : En attendant le vaporetto -Venise / Note pour moi-même : y retourner très vite)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.